Synthèse de presse

La recherche sur l’embryon autorisée au Royaume-Uni

Le Parisien indique qu’après la Chine, le Royaume-Uni autorise, à son tour, la manipulation génétique des embryons humains à des fins de recherche. Il s’agit de l’une des toutes premières autorisations au monde, après une expérience chinoise réalisée au début 2015. Le journal souligne que cette autorisation impose l’utilisation de la méthode Crispr-Cas9, « qui permet de cibler des gènes défaillants dans l’ADN et, éventuellement, de les remplacer ». Kathy Niakan, scientifique responsable du projet, indique : « Nous voulons comprendre de quels gènes l’embryon a besoin pour se développer en un bébé sain ». En France, la loi sur la bioéthique interdit des travaux sur les embryons, sauf dérogations spécifiques. Actuellement, aucune autorisation n’a été accordée.

Topsante.com, 01/02, Le Parisien, 02/02

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s