Ce qui a changé…

J’en suis à 19SA, mon ventre s’arrondi et je suis toujours surprise quand je vois mon reflet dans un miroir… mais bon ce n’est pas le sujet de cet article !

Quand j’étais dans la préparation d’une stim, d’un TEC ou d’une insémination, j’étais friande des articles du genre : qu’est-ce qui a peut-être changé le résultat ?

Bon le premier est majeur, on avait des zozos de compet !! Car en don de sperme. Vous allez vous dire, oui il ne faut pas chercher plus loin mais bon…

J’ai arrêté totalement la cigarette quelques mois avant (pour info j’étais juste une fumeuse festive soit 1 ou 2 cigarettes par semaine).

J’ai arrêté de prendre un grand bol de lait le matin. Je suis passée au thé vert.

J’ai limité ma consommation de café à 2 par jour et je me suis mise à la tisane pour compenser les autres.

Je me suis auto prescrit une cure de vitamine C, D et calcium.

Ce n’est pas grand chose mais si ça peut aider !

Le coup du lait et de la vitamine D ressortent régulièrement alors j’ai tenté et je regrette de ne pas l’avoir fait avant.

En tout cas je continue de vous lire… de penser à vous. À espérer pour vous.

J’essaie de profiter de cette grossesse aussi, mais ce n’est pas simple de lâcher prise et d’être positif après tant d’années de galère.

Je vous souhaite un bel été.

Publicités

Dans le train 🚂 ❤️

Il faut que je vous avoue quelque chose… je ne vous raconte pas grand-chose ces derniers temps et pourtant !!

SPOILER ALERT : Je suis enceinte de 15 SA

Comment c’est possible me direz-vous ?

Après 8 mois de pause suite à l’échec de la FIV DPI 4, comme je vous le racontai ici mon mari a dit « stop, on arrête là, je n’en peux plus de te voir subir tous ces traitements ».

Je vous avoue que je n’étais pas contre une petite pause car j’ai bien morflé, physiquement et psychologiquement, sur ce dernier échec.

Notre gygy PMA nous a proposé 2 options :

– FIV DPI 5, car j’ai une bonne réponse aux stims et notre dossier n’est pas si pourri que ça ;

– Le don de sperme (avec une préférence de la gygy pour cette option bien entendu).

Nous avons donc décidé de prendre le temps de réfléchir et nous avons poursuivi le chemin de l’adoption.

En parallèle nous avons également rencontré le médecin du CECOS du CHU de Nantes. Elle est adorable et nous annonce, au vu de notre dossier déjà bien épais, un délai d’attente de 6 à 9 mois. Du coup nous enchaînons et rencontrons la psychologue pour le don en juillet 2017.

Vous l’aurez compris cette pause a finalement été bien active entre les entretiens en vue d’obtenir l’agrément pour l’adoption et ceux pour le don !

Se passe l’été, les vacances, la rentrée et toujours pas de grossesse naturelle (naïve un jour, naïve toujours !).

Le 29 septembre 2017 nous fêtons nos 10 ans de mariage et notre agrément pour l’adoption !

En septembre/octobre (je ne sais plus), je relance le CHU pour savoir où en est notre dossier pour les IAD. Verdict : c’est bon, on va pouvoir y aller. Sauf qu’on ne nous avait pas dit qu’il fallait aller au TGI signer des documents… heureusement le rdv est rapide.

Le 29 novembre : 1ère IAD, nous sommes tous les 2 dans la salle d’attente, ça se passe super mal car ils nous prennent avec 1h de retard et mon chéri doit absolument retourner au taf, il a envoyé chier toutes les personnes qui passaient par là !

Résultat le 13 décembre : ———

Ce qu’il y a de bien avec les inséminations c’est que le traitement est « simple » et que l’on peut enchaîner 1 cycle sur 2.

Le 23 janvier IAD n°2 : du coup j’y vais seule, rdv à 11h15, je sors à 11h25 et je suis au bureau (inséminée) à 11h30. C’est bizarre !

Résultat : ———

C’est la déprime, les résultats s’enchainent et se ressemblent (comme un air de déjà vu 😔). Forcément je me dis que j’ai des ovocytes et un utérus tous pourris car je n’ai plus l’excuse des zozos déséquilibrés !!

Le 22 mars : IAD n°3, même joueur joue encore.

Le médecin me dit cette fois-ci ce sera la bonne ! Et….

Résultat : 220 UI/L

Résultat 2 : 536 UI/L

Résultat 3 : 1265 UI/L

Je suis enceinte !!!

Toute l’équipe de PMA s’emballe… me félicite et tout et tout ! Ils sont fous 😱

Forcément débute une longue période d’angoisse… écho à 6 semaines, il y a bien un embryon avec un rythme cardiaque. Plus que 6 semaines à attendre jusqu’à la prochaine.

Pendant ces 6 semaines nous n’avons rien dit, à personne ! Même pas à ma sœur que j’ai au téléphone 3 fois par jour. L’angoisse totale mais je reviendrai plus tard sur cette période.

À toutes celles encore sur la quai, si vous n’avez pas lâchées la lecture avant : je pense bien à vous et j’espère ne pas vous faire trop mal. Vous pouvez vous désabonner de mon blog, je ne vous en voudrais pas (je l’ai fait pour d’autres avant vous).

SSI à Nantes

SSI à Nantes

SSI à Nantes
— À lire sur bamp.fr/2018/06/05/ssi-a-nantes/

Le pique-nique restau de ce midi était très sympa alors avis aux nantaises pour la prochaine rencontre BAMP, n’hésitez pas à nous rejoindre !

Et, pour les couples qui s’interrogent sur le don d’ovocytes nous vous attendons demain soir à 18h au CHU de Nantes, amphithéâtre Paul Lemoine (après les ascenseurs de gauche en rentrant dans la maternité !).

Journal d’une FIV

Ça y est je viens de le voir ce reportage… je n’ai pas tout kiffé ça c’est sûre mais bon merci à ce couple d’avoir pris le temps de se filmer, ça ne devait pas toujours être simple…

Je voulais surtout remercier Virginie du collectif BAMP qui remet les choses dans leur contexte après le reportage.

Merci d’avoir rappelé que ce parcours (qui se termine après la 1ère FIV et le 1er transfert par des jumelles) est loin d’être une généralité !

Merci de rappeler qu’une FIV est douloureuse physiquement et psychologiquement.

Merci au collectif BAMP de son soutient, de son combat.