[spoiler] Pas de + à l’horizon !

Ça y est j’ai repris le clavier… pas sans mal ! WordPress m’a fait des trucs bizarres : souvent à défaut de réussir à écrire j’ai voulu partager vos publications mais je n’y arrivais pas 😩

Pourquoi cette pause de blog ? Je ne sais pas ! et je n’ai pas besoin de chercher une explication… Je ne suis pas du genre à rédiger des articles en mode brouillon, les reprendre, les retravailler et les publier plus tard. Je suis plutôt du genre à écrire quelques lignes dans ma tête et à les oublier 😆 Bref, je vais pas faire un article sur Pourquoi je n’ai rien écrit depuis des mois ! Donc, que c’est-il passé pendant cette année ?

1/ J’ai évacué les traitements de mon corps (maintenant il faut évacuer les excès des fêtes de fin d’année !),

2/ nous nous sommes un peu retrouvé avec mon chéri, ça n’a pas toujours été « cui-cui les petits oiseaux » mais ça nous a fait du bien de ne plus vivre au rythme des traitements et surtout de ses effets,

3/ j’ai pleuré à chaque fois que j’ai remis les pieds au CHU,

4/ j’ai donné mon sang (plusieurs fois même !), je fais l’opération de la myopie (c’est magique !) et j’ai fais des choses qui me tenaient à cœur depuis longtemps et que je repoussais toujours au lendemain (comme je vous le disais ici),

5/ nous avons fêté nos 10 ans de mariage !

6/ nous avons décidé de ne pas faire cette 5ème FIV pour le moment,nous avons obtenu notre agrément pour l’adoption !

Ce dernier point ne s’est pas fait sans mal mais nous y sommes arrivés. Nous savons que c’est un long parcours, l’agrément n’est que le début et surtout le plus dur reste à venir…

Ce blog va certainement prendre une autre voie, le titre devrait changer prochainement.

Bon j’ai déjà pas mal écrit après ce long silence.

PS : Même si je n’étais pas très présente, je vous ai lu, pas de manière très assidue mais j’ai vu que beaucoup ont eu un +++ ou un bébé. Je me suis même dit que j’y étais peut-être pour quelque chose, que j’étais faite pour vous voire toute monter dans le train sans moi. Félicitations à vous toutes ! Et à celles qui sont toujours à quai, bravo pour votre courage et votre persévérance, vous êtes des femmes exceptionnelles !

Publicités

Synthèses de presse

Une équipe de chercheurs de l’université de Stanford (Californie) a conçu un moyen simple pour sélectionner les « meilleurs » spermatozoïdes, éliminant du même coup les défectueux, rapporte Le Figaro. Ils ont construit une sorte de piste piscine munie de microscopiques piliers et ont vérifié qu’en dix minutes, ils récupéraient les meilleurs spermatozoïdes les plus mobiles, avec la meilleure morphologie et l’ADN dans le meilleur état possible.

Le Figaro, 08/01

L’ibuprofène potentiellement nocif pour la fertilité masculine

Une étude, menée par des chercheurs français de l’Inserm et danois, révèle que des prises très régulières d’ibuprofène pourraient être nocives pour la fertilité masculine, rapporte l’ensemble des médias. Ce médicament est prisé de nombreux sportifs, qui cherchent dans cet anti-inflammatoire non stéroïdien, un effet antidouleur. Près de la moitié (14) des hommes suivis dans l’étude publiée par la revue américaine PNAS ont pris ce médicament quotidiennement, et les autres (17) un placebo. « La prise prolongée à des doses importantes d’ibuprofène (1 200 mg/jour pendant six semaines) exerce chez les jeunes hommes des effets perturbateurs endocriniens sévères conduisant à un état appelé ‘hypogonadisme compensé’ », ont affirmé les chercheurs dans un communiqué de l’Inserm.

AFP, RTL 2, France 2, Destinationsante.com, Leparisien.fr, Lexpress.fr, NouvelObs.com, Francetvinfo.fr, Huffingtonpost.fr, Pourquoidocteur.fr, Lemonde.fr, Topsante.com, France3.fr, Theguardian.com, 08/01, Lepoint.fr, The Times, 09/01

Reprise du communiqué du 08/01  » Attention à la prise d’ibuprofène chez l’homme  »

 

Réduction fiscale et soutien associatif

Via BAMP : Association de patients de l’AMP et de personnes infertiles.

Nous sommes désolées de devoir parler d’argent, mais pour l’instant notre association est financée de façon principale, par les adhésions et les dons reçus.Savez-vous que pour votre adhésion à BAMP c’est vous qui choisissez le montant de votre adhésion, avec un minimum de 15 euros pour une adhésion en solo ?

Savez-vous que si vous voulez bénéficier d’une réduction d’impôts lors de votre prochaine déclaration en 2018, il faut adhérer maintenant !

Ces euros nous servent à payer les frais de fonctionnement de l’association  (site internet, les affiches et les flyers, billets de trains pour les déplacements, etc).

Voici le lien pour réaliser votre adhésion en ligne

MERCI

Synthèse de presse via BAMP

Je délaisse complètement ce blog… je m’en excuse. Je ne fais même plus la synthèse de presse… heureusement BAMP est là ! Et à plus d’un titre.

Promis je reviens très bientôt.

PS : ceci est un nouvel article car je ne sais plus utiliser WordPress et l’article que je voulais partager n’apparaissait pas (#boulet).

L’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) a publié vendredi dernier une étude épidémiologique menée sur 500 garçons, dont les mères ont été exposées pendant leurs grossesses à certains phénols et phtalates, ce qui est associé à des troubles du comportement chez les petits garçons entre 3 et 5 ans. L’étude […]

via Parce que nos enfants et nous-mêmes, le valons bien ! — Association de patients de l’AMP et de personnes infertiles.

Synthèses de presse

Des chercheurs modifient des embryons humains porteurs d’une maladie génétique

Une équipe internationale réunissant des chercheurs américains, coréens et chinois a annoncé avoir « opéré » avec succès des embryons humains porteurs d’une maladie génétique. Ainsi, les chercheurs ont réussi à modifier 42 embryons de laboratoire sur 58. Au moment de la fécondation, les scientifiques ont injecté un « ciseau » génétique, le Crisp-Cas 9, programmé pour couper l’ADN du chromosome 10 dans lequel se trouve le gène défectueux, permettant ainsi sa réparation. Selon Pierre Cordelier, directeur de recherche et président de la Société française de thérapie cellulaire et génique, « c’est une avancée extrêmement importante, une belle réalisation technologique. Mais pas seulement, car elle lie l’outil Cripr-Cas9 au tout début du développement embryonnaire. On a ainsi des réponses à des questions fondamentales sur l’embryogenèse. »

Le Figaro, 02/08

Des experts de l’Agence de biomédecine veulent fixer à 60 ans l’âge limite d’assistance à la procréation pour les hommes. En effet, la loi de bioéthique en France réserve ces techniques médicales aux hommes et aux femmes « en âge de procréer », sans plus de précisions.En juin dernier, un Français de 69 ans avait d’ailleurs obtenu le droit d’utiliser ses gamètes dans le cadre de la PMA, malgré l’opposition de l’Agence. 

Le Figaro, 29/07

Première correction d’ADN sur des embryons humains aux Etats-Unis

La Tribune rapporte une toute nouvelle expérience menée par des chercheurs de l’Oregon Health and Science University, aux Etats-Unis, et publiée mercredi 26 juillet dans la MIT Technology Review. Les scientifiques ont réussi à corriger l’ADN d’embryons humains à l’aide de la méthode CRISPR-Cas9, ou ciseaux moléculaires. « L’objectif de l’équipe est de montrer que cette technique permet d’éliminer des maladies génétiques comme la thalassémie bêta, une maladie de l’hémoglobine », précise le quotidien. Cependant, ce n’est pas la première fois que des corrections d’ADN ont été réalisées par l’intermédiaire de CRISPR-Cas9. En effet, La Tribune commente que l’Université de médecine de Canton en Chine, avait déjà utilisé cette méthode début 2017, en sachant que deux expériences sur des embryons défectueux se sont déroulées dès l’année 2015.

La Tribune, 28/07